AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Vaanleck Hisles, L'Erudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Vaanleck Hisles, L'Erudit Dim 5 Aoû - 15:16

IDENTITE
[x] NOM :Hisles

[x] PRÉNOM : Vaanleck

[x] ÂGE : 31 ans d'apparence, cinq siècles environs en réalité

[x] RACE : : Vampire rang de L’Erudit si celui-ci n’ai pas déjà réservé bien sur…


[x] ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuel

[x] MÉTIER : Prince, marchand, mercenaire, chercheur de trésors et bien d'autre encore... Aujourd'hui, Vaanleck voyage à la recherche d'une personne, l'oreille au aguets à la moindre petite histoire de ce monde...

Vaanleck Hisles


IDENTIFICATION CORPORELLE[x] ARME FÉTICHE : Vaanleck n’a pas vraiment d’arme fétiche… il utilise ce qui lui tombe sous la main en cas de pépin, mais de la à imaginer une arme ultime qu’il vénère… non… Disons qu’il aura toujours sur lui une arme à feu avec quelques recharges, ainsi qu’une dague…


[x] DESCRIPTION PHYSIQUE :Depuis son arrivé à Otherside, Hisles possède une peau des plus blanches, assez fragile, dû à sa nouvelle race, il évite de sortir le jour torse nue, et sans lunettes noires pour protéger ses yeux, yeux d’un bleu glace étrangement profond, au point où l’on « traverserait » à nouveau rien qu’en les regardant. Il a aussi un tatouage sur le visage, souvenir de ses voyages. Des cheveux blonds, long au niveau de la nuque, et plutôt court sur la tête. Il ne sourit pas beaucoup, garde souvent un air neutre ou bien, à ses heures perdues, mélancolique, mais pour une jeune demoiselle, ses yeux pétilles facilement et il n'hésite pas a montrer l'éclat de ses dents pour elle(s)... Son regard est souvent réconfortant et attentionné pour les gens qu'il aime...
Ses mains, toutes aussi blanches que le reste de son corps, sont très fine et longue. Lorsqu'on les étudie bien, et que l'on ne s'occupe plus des bagues étranges en argent qui les ornes, on peu s’apercevoir que les extrémités sont légèrement bleutées, comme par froid...
Vaan n'est ni grand, ni petit, mais d'une taille quelconque. Il ne s'agit pas non plus d'un Atlas ou d'un Hercule sans pour autant être frêle. C'est un homme plutôt mince, peut imposant, mais qui possède tout de même quelques capacités physique afin d'être alerte et pas trop défavoriser en combat. Mais les exercices physiques... il aimerait bien sans passer et prendre un bon livre...
Il a une préférence certaine pour les longs manteaux, les chemises et les cravates, vous le verrez souvent avec. Pour lire, ce qu'il aime faire souvent, il sort une paire de lunettes qui ont une curieuse manie de glisser le long de son nez, l'obligeant à les remonter sans cesse...
Il garde autour du cou une sorte de perle rouge sang, souvenir de Valentina et de son mariage à 14 ans…


IDENTIFICATION PSYCHOLOGIQUE[x] POUVOIR SECONDAIRE :Depuis son arrivé, Vaanleck a constaté qu’il était doté d’une étrange capacité… Il arrivait à entendre et voir, les pensés de ses interlocuteurs. Il lui suffisait d’approcher de quelqu’un, de demeurer calme, et les images et les voix lui venaient toutes seules… Il peut même exercer ce pouvoir sur les animaux et les comprendre, mais c’est plus difficile qu’avec un « humain ». Mais apparemment, il doit rester détendu… Si il est anxieux ou colérique, il n’entendra que des brides, ou des images flous. Désormais, et heureusement, il arrive à « stopper » ce pouvoir… Certaines pensés devrait rester secrètes, il l’a bien compris…


[x] DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :Vaanleck n’est pas un être cruel et diabolique comme on aime associé au Vampire. Si il est de cette race, c’est sans nul doute pour son esprit. C’est un être réfléchit, qui n’agit pas sur l’instant… Il aime prendre son temps. Il est très observateur, se méfie beaucoup et a toujours eu un certain talent pour emmener son interlocuteur dans les révélations souhaitées. Il aime aussi charmer, beaucoup même… C’est un peu un bourreau des cœurs, ou alors un cœurs artichauts. C’est un grand sentimental, presque une bleuette. Il adore jouer au chevalier, être galant… Il essaye d’être le plus juste possible et de ne pas nuire. Cependant, Si la nature veut qu’il se nourrisse de sang, il n’a aucun état d’âme pour ses victimes à conditions de ne pas les torturer.
Il ne se lamente jamais sur le cas des autres, et évite de parler du sien. Il est souvent neutre dans les conflits sauf en cas d’injustice… Il s’agit plus de l’observateur curieux que du combattant courageux…
A ses heures perdues, Vaanleck semble rêveur... Son esprit quitte Otherside et revoit le passé de l'autre monde, sa vie d’antan et la jeune fille qu'il est venue retrouver ici bas...
Vaanleck n'apprécie pas forcement les êtres de sa race, parfois il se demande pourquoi le destin n'avait pas choisit pour lui les anges, des êtres plus doux, ou les dragons, sages créatures. Les démons, les métamorphes et les gargouilles le révulsent. Il hais la sauvagerie, le désire de massacre, la perversité. Ce sont des choses qu'il estime être contre nature sur Terre. Être sur Otherside ne change rien à sa vision des choses.
Heureusement, les vampires ne semblent pas particulier s'adonner à la sauvagerie, ce qui permet à Vaan de s'entendre avec la plupart.




ANTÉCÉDENTS
La grotte était imprégné de froid, mais l’homme dû y rentrer au plus vite, avant que l’on ne le surprenne. Il avait jusqu’à l’aube pour trouver l’artefacte, ensuite, ses hommes déclencheraient une diversion pour lui permettre de quitter le temple avec le trésor.
Vaanleck Hisles cherchait  « l’objet de la déesse », protéger dans un monastère secret, perdu dans la chaine de l’himalaya. La légende de la grotte était un mythe, une légende bien connue des peuplades alentours, mais avec quelques efforts, Vaanleck savait comment faire parler les tribus des montagnes. Et puis, la récompense promise par le seigneur chinois qui l’envoyait vallait bien d’un petit rhume dans un frigo naturel.
L’obscurité des lieux étaient désormais totale, et l’aventurier alluma sa torche pour le guider. Il continua à descendre vers les profondeurs de la montagne, en passant entre les stalactites et les stalacmites de glaces un peu partout sur son chemin.. Quand soudain… Quelques chose éveilla son attention. Il s’immobilisa et fixa la colonne de glace miroitante devant lui… Son reflet avait disparu… mais… il y avait un autre à la place… Il ne ressemblait en rien à cela…
Il eut peur, se retourna, vérifia autour de lui d’être bien seul, et lorsqu’il revint sur son reflet, il fut pris de stupeur.

C’était le reflet d’une enfant… une petite fille de 10 ans environs… Blonde, au beaux yeux bleux… Elle le fixait mélancoliquement…

« Valentina?! »

Tout lui revint en mémoire… Valentina… Valentina… L’enfant qu’il chérissait le plus au monde… Valentina…

Il s’approcha brusquement du reflet, perdu entre la réalité et le souvenir. Mais l’enfant disparue soudainement. Pris de panique, Hisles chercha autour de lui, et retrouva le reflet sur une autre colonne… S’en suivit alors une course poursuite… L’homme suivait l’enfant qui disparaissait et revenait… Elle semblait le guider dans le labyrinthe de glace… ou alors le perdre?

« Valentina! Attend! Le miroir Valentina! »

Ce souvenir terrible lui calcinait l’esprit… Celui de l’être aimée qui disparaissait derrière le grand miroir de leur chambre… il y a maintenant 13 ans…

« Valentina! »

Il s’arrêta. Devant lui, sur un socle de glace, un beau miroir ancien dédié au soleil… Son cœur battait à tout rompre… Allait il la retrouver?! Passer à son tour à travers le miroir?! Il s’approcha doucement…
Déjà le reflet du visage de l’enfant se voyait dans le beau cercle réfléchisseur… Il respira…

« Mon heure est venue?… Je m’en vais te rejoindre?… C’est cela…? Alors… c’est bien l’objet de la déesse hein…? »

Voilà plusieurs années qu’il ne s’était pas exprimé en italien, mais c’était sa langue maternelle…
L’enfant eut un sourir et disparut une dernière fois pour laisser place au reflet de Vaan… Un curieux reflet qui ne lui ressemblait pas tellement… Se reflet avait quelque chose de… diabolique… Il hésita un instant, puis s’engouffra dans cette univers lugubre où l’attendait depuis 13 années l’être aimé…

Soudain tout explosa en lui… Il revit l’Italie et Naples, le royaume de son père Frédéric II, Il se souvint de son véritablement nom, celui que le roi avait dû effacer de l’histoire lors de l’exil de son fils. Il se souvint surtout de son mariage à 14 ans avec Valentina, une adorable enfant de 6 ans… mariage arrangé avec le duché voisin et personne n’auvaient imaginé que les deux époux allaient s’adorer… Il revit leur jeu d’enfant, trop jeune pour comprendre ce que signifiait « époux »… Et il revit cette funeste nuit, où l’enfant de 10ans avait traverser le miroir de la chambre… Les accusations de meurtre… La guerre en Italie…. L’exil forcé… Le voyage avec quelques turcs, puis la découverte du continent… Les voyages en indes, en chine, en sibérie… Il avait été marchand, mercenaire, chercheur de trésors… Il avait rencontré des amis, des femmes et des civilisations incroyables…

Et maintenant… où allait il…? La retrouver… Oui… Valentina…



DERRIÈRE L'ÉCRAN

Vaanleck Hisles
[x] VOTRE PSEUDO : Vaanleck Hisles

[x] QUEL ÂGE AVEZ-VOUS ? Un certain age...

[x] COMMENT TROUVEZ VOUS LE FORUM ? Il est trop tôt pour donner mon avis... Je n'ai pas vu la face cacher de l'iceberg pour le moment...

[x] COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM ? J'ai poursuivit une demoiselle ;)
[x] SELON VOUS, UNE AMÉLIORATION DOIT-ELLE ÊTRE APPORTÉE ? SI OUI, LAQUELLE ?J’avoue avoir eu un peu de mal a cerner cette histoire de traverser… il m’a fallut étudier plusieurs présentation avant de commencer…. Mais je ne vois pas comment vous pourriez expliquer la chose plus simplement sans nuir au style littéraire désiré…


[x] ET CE RÈGLEMENT, L'AVEZ-VOUS LU ?Toujours… Rien que pour connaitre la taille de l’avatar, c’est impératif…
[Code : Carpe Diem] (le voilà celui ci... le vilain!)




Dernière édition par Vaanleck Hisles le Sam 11 Aoû - 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Lun 6 Aoû - 19:55

Quand on te demande si t'as lu le réglement si pour que tu donnes le code et la deuxième question que vois pas la nuance c'est comment tu as trouvé le forum... Comment t'es tombé dessus 8D

BIENVENUE!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Lun 6 Aoû - 21:07

Et voilà...
Pardon pour la question, je peux être ridicule parfois...

En revanche, j'ai toujours des soucis avec les codes glissés dans les règlements...
(Une fois j'ai dû supplier l'administrateur de me valider tout de même au bout de ma 7e relecture... mais là il s'agissait de lettres glissées dans tout le règlement...)
c'est le genre de chose qui ne me saute pas aux yeux... Je lis, je vois écrit [Code : Carpe Diem]
tiens... curieux... on continue, imperturbable...
J'espère que vous n'aurez pas une mauvaise image de moi à cause d'une inattention...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Mar 7 Aoû - 19:36

Mais non xD T'inquiètes moi de toute façon j'suis pas admin je fais juste ma chiante... Et que l'admin elle est en vacance donc tu vas devoir attendre ><"

Et t'inquiète on est cool :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Mer 8 Aoû - 7:38

Ah oui... Les grandes vacances, c'est toujours délicats... Plus personnes n'a accès à internet...
J'attendrai donc et en profiterai pour corriger encore une fois mon texte...

Merci beaucoup en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Ven 10 Aoû - 20:13

Pourrais-tu rajouter quelque ligne au physique et au psychologique?

Et pour l'Erudit, si tu es là souvent c'est ok.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Sam 11 Aoû - 9:32

Aussitôt dit... Aussitôt fait...

J'ai toujours accès à internet... Évidemment, en été je risque de prendre encore quelques vacances (surtout que je ne reprends mes cours qu'en fin septembre)... Et personne n'est à l’abri de panne informatique...

Mais normalement... Je suis très souvent présent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit Sam 11 Aoû - 16:49

Parfais, dans ce cas tu es validé, bienvenue à Otherside.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Vaanleck Hisles, L'Erudit

Revenir en haut Aller en bas

Vaanleck Hisles, L'Erudit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OtherSide :: Hors Jeu :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit