AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Jeu 1 Déc - 0:36

Le soleil qui tombe lentement sur une ville, une ville méconnue pour notre jeune femme qui semble découvrir un autre monde. Elle marche dans les rues cernées de vitrines plus ou moins lumineuses, où elle croise plusieurs fois son reflet. Plusieurs fois, elle s'arrête pour constater qui elle est devenue. Ses ailes flottant dans son dos, ses cheveux violacés dansant au gré du vent frais du début de la nuit, et ces gens qui la toisent du regard comme si elle apportait la peste. Elle se mit alors à ressentir la même haine qu'auparavant envers ces gens; le regard des autres ne changera-t-il jamais?
Toujours habillée de son costume de scène, se constituant d'un pantalon noir à la coupe droite, de chaussures féminines, d'une chemise, d'une cravate légèrement dénouée et d'une veste queue-de-pie, elle constata également qu'elle ne pourrait pas s'habiller de la sorte très longtemps, les ailes ayant apparut dans son dos déchirant par la même occasion une partie de son accoutrement. Elle comprit un peu mieux les regards accusateurs et méfiants des passants.
Soupirant, elle s'étira quelque peu, marchant toujours sur le trottoir, glissant une main dans sa nuque, avant de poser les yeux sur un type de la rue d'en face. Un regard sombre, noir, inquiétant qui la fixait, et quelques gestes provocants qu'il était aussi commun de voir là d'où elle vient. Lorely leva les yeux au ciel, exaspérée, avant de reposer ces yeux sur l'homme, qui se tordit alors en deux, comme prit d'une puissante douleur à l'abdomen. Elle sursauta, l'action de ses pensées ayant été jointe par le résultat sur cet individu. Elle crut d'abord à une coïncidence, et marcha quelques minutes.
Où aller? Pour quoi faire? Lorely se sentait légèrement perdue, dans cet endroit inconnu, peuplé de gens qui ne lui paraissent en rien aimable, bien pires qu'auparavant. Elle repensa à l'homme et son soubresaut de douleur, et décida de ré-essayer, juste pour être sûre. Après tout, il venait de lui pousser une paire d'ailes rocailleuses dans le dos, alors pourquoi pas des dons venus d'on-ne-sait-où?
Ralentissant quelque peu ses pas, elle capta le premier regard qui se posa sur elle. Une femme, tenant un enfant par la main. Les yeux rouges vifs descendirent le long du bras de la dame, qui, suivant à peu près le même temps, fut parcourue d'un frisson qui lui arracha un gémissement surpris et emprunt de douleur.
Lorely eut un sourire. Un sourire satisfait, moqueur. Elle sentit quelque chose de nouveau bouillonner en elle, un certain sentiment de puissance mêlé à de l'excitation, l'envie de constater l'étendue de ce qu'elle pourrait faire. En attendant, elle se contenta de fixer le sol, droit devant elle, réfléchissant à ce nouveau commencement de vie, sans trop regarder où elle allait.
Alors que les pensées fusaient dans sa tête, elle fut brusquement bousculée par quelqu'un qui marchait face à elle. Projetée vers l'arrière, elle évita de justesse de se retrouver par terre. Relevant la tête, elle voulu fixer le responsable de ses yeux pourpres.


_Eh! Fais attention, quand tu marches!

De mauvaise foi? Oui. Peut-être que Lorely était tout à fait en tort, et que c'était elle qui avait foncé sur cette personne. Quoi qu'il en soit, elle s'en fichait bien. Créer un conflit prenait une autre saveur pour elle; elle l'avait réprimé tant de fois, et enfin elle pouvait s'exprimer. Elle se demandait quelle allait être la réaction du passant, effrayé ou bien dans le même état d'esprit que le sien?


Dernière édition par Lorely Torn le Dim 4 Déc - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Sam 3 Déc - 10:04

Je marchais dans la rue, cela faisait quelques jours que j'étais ici. J'avais trouvé une habitation temporaire chez un homme très chaleureux qui avait accepté de me loger en attendant que je trouve mon "chez-moi". Je marchais donc dans les rues, regardant un peu partout les bâtiments. De préférence, j'aimais les maison anciennes, avec une décoration un peu monarchique mais tout en restant modeste. Dur à trouver par ici me disais-je en soupirant. D'un coup, j'entendis un homme gémir de douleur devant moi, je ne m'arrêta pas car non seulement il ne me disait rien. Mais je me demandais qu'est ce qui pouvait lui faire mal d'un coup comme ça.
Je regardais les maisons, les commerçants vendant leurs produits, les consommateurs achetant ces même produits. Ce monde est différent du notre mais pas tellement dans son commerce. Acheteur, vendeur. La base du commerce quoi. Juste devant moi, une femme eu une douleur au bras. Sur le coup je me disais "est ce moi qui fait cet effet là ?"Puis je releva discrètement la tête et aperçu une jeune fille. Avec un sourire au lèvres, un sourire qui en disait tant. Moqueur, amusé, méchant. Fautif...Je la toisa discrètement de loin, elle était vêtu comme une artiste de cirque...Des ailes rocailleuses dans le dos. Sur le coup, je repensa aux types de personnes qui existent ici. Et naturellement ces ailes me firent penser à une gargouille. Je ne sais pas si c'est vraiment ça mais bon...
Je continua à marcher. Je me rapprochais de plus en plus d'elle. J'avais envie de la comprendre. Une envie que je n'arrivais pas vraiment à refouler. Après tout, je n'ai pas encore ouvert mon cabinet. Je dois d'abord examiner les différents types se trouvant ici. D'après Zash, les démons et les gargouilles sont les plus dangereux. De ce fait, une question se posa dans mon esprit. Sont-ils dangereux sciemment ou est ce une envie de faire du mal comme une sorte d'instinct ? Je décida donc d'aborder cette jeune fille -à mes risques et périls- dans ce que Zash aurait qualifié d’inconscience. Je marchais face à elle, qui regardait le sol...parfait. Je la bouscula et la fit tomber au sol sans vraiment le vouloir. Elle m’interpella d'un ton agressif. Mais sur le coup, je pris mon sourire le plus galant et gentil et lui tendit ma main.


-Excusez moi jeune fille, j'avais la tête ailleurs et je ne vous avait pas vu. Mon nom est Hewley Gabriel. Est ce qu'il y a quelque chose que je puisse faire pour me faire pardonner ?

Placer de bonnes bases de politesses est essentiel pour qu'elle me face un minimum confiance. Et puis même si elle ne me faisait pas confiance dès la première minute, ce n'est pas grave, ça m'en apprendra plus sur elle...Je ne pense pas que son regard pourpre s'attendait à une telle réaction. Sur le coup, je me disais qu'elle était mignonne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Sam 3 Déc - 19:39

Malgré ses tentatives pour garder l'équilibre, Lorely s'était bien retrouvée à terre, sur le trottoir, au milieu des quelques personnes qui arpentaient encore les rues à cette heure. Son regard vif se posa sur un jeune homme aux cheveux châtains. Son visage la troubla quelque peu, malgré les paroles qu'elle avait jetées, Lorely sembla stoppée en plein dans son premier élan de rage.
Il souriait, et lui avait tendu la main, sans doute pour l'aider à se relever. Il s'excusa poliement tout en demandant s'il pouvait faire quelque chose pour se faire pardonner. La jeune femme hésita un instant, le toisant d'un regard intrigué et agacé à la fois. Elle hocha négativement la tête d'un geste presque nerveux, comme un enfant contrarié, puis appuya ses mains au sol pour se relever, repoussant au passage la main tendue du jeune homme.


_Il n'y a pas grand chose que tu puisses faire pour arranger ça. Elle soupira. De toute façon j'étais aussi un peu... Dans la Lune, alors. Bref.

La gargouille eut un léger haussement d'épaules, et tourna brusquement la tête pour observer l'autre rue, comme pour arrêter la conversation. Son ton avait été sec, peut-être un peu trop par rapport aux politesses de son interlocuteur. Elle glissa une main dans ses cheveux violines pour les ramener vers l'arrière, geste dont elle avait pris l'habitude auparavant, même si des mèches lui retombaient sans cesse devant le visage.
Elle paraissait sans aucun doute troublée, au premier abord, et devait admettre que c'était le cas: elle se retrouvait là, dans un monde qui avait l'air si proche du sien, mais tout nouveau. Au premier coup d'oeil, cette rue ressemblait à n'importe laquelle, avec ses commerçants, ses éclairages, ses passants. Mais il y avait quelque chose de plus, ici. Elle le savait; simplement cette paire d'ailes étaient anormales, et elle ne devait pas être la seule. Mais, quoi qu'elle en dise, elle n'était pas en position de force à l'heure actuelle, alors elle se contenta de ravaler quelque peu sa fierté et ses envies de violence et de crime, pour en savoir plus sur cet endroit.
Cette reflexion faite, Lorely tourna alors le regard vers lui, adressant un de ses sourires habituels, un peu trop enjoués.


_Gabriel, c'est ça? La jeune femme attrapa son bras, l'entraînant à marcher à côté d'elle. Je m'appelle Lorely. Je viens de débarquer ici, et je ne connais pas grand chose concernant ce... Pays, ce monde, cette ville, peu importe. Je voudrais savoir.

Elle leva alors ses yeux rouges vers lui. Il était plus grand qu'elle, si bien qu'elle devait aussi lever la tête pour pouvoir chercher son regard. Cramponnée à son bras, elle le faisait marcher à côté d'elle, tentant de garder une emprise correcte sans pour autant lui faire mal; ce n'était pas son but, à l'heure actuelle. Elle se demandait comment il allait réagir; le côté tactile et un peu trop à l'aise de Lorely pouvait sans doute déstabiliser, voire gêner les autres. Mais elle s'en fichait pas mal, et même s'il tentait de la repousser, elle s'en ficherait aussi.
Le regard plongé dans le sien, elle attendait réponses et réactions, assourdie par les pas actifs des quelques piétons qui se hâtaient pour rentrer chez eux.
Il fallait avouer que, pour le moment, tout ce qu'elle désirait était le calme plat pour pouvoir se rendre compte de la situation avant de faire quoi que ce soit: l'intervention de ce jeune homme avait arrêté ses instincts naissants pour lui montrer à nouveau la réalité, et elle se dit qu'elle devrait sans doute le remercier pour ça... Plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Dim 4 Déc - 10:50

Je sentais dans son regard, une sorte d'incompréhension, et un certain agacement. Je n'avais pas beaucoup de mal à la comprendre ou "l'analyser" comme dirait Zash. Elle eu un temps d'hésitation, et pris appuis sur ses mains pour finalement refuser mon aide. Puis elle admit avoir été un peu dans la lune elle aussi. Cela me rendais quelque peu heureux, qu'elle ne m'en veuille pas. Son ton sec me révélait entre autre son agacement. Après un léger haussement d'épaule, elle coupa court à notre conversation en tournant la tête. Puis elle passa sa main dans ses cheveux violets. Elle cherche quelque chose, ou quelqu'un. Deux solutions : soit elle vient d'arriver et elle doit ressentir la même chose que moi à mon arrivée ; soit elle attend simplement quelqu'un. Pendant qu'elle me tournait le dos, je ne bougeais pas vraiment, attendant juste qu'elle se retourne ou qu'elle parte. Mais je m'intéressais à ses ailes. Celles ci, avaient déchiré sa tenue. Cette tenue assez originale par ailleurs. Puis elle se retourna vers moi, m'adressant un joli sourire qui en faisait peut être un peu trop. Puis elle me pris par le bras, et se présenta. Et c'est à ce moment que je compris tout. Elle venait de débarquer. Elle voulait donc en savoir plus. Ce qui est naturel puisque moi même j'ai eu la même réaction avec Zash à mon arrivée. Elle m'entraîna dans sa marche, me sortant de mon objectif premier. Tout en la suivant et imposant mon rythme de pas calme et tranquille, elle était plus petite que moi, et devait lever le menton pour chercher mes yeux. Ses yeux rouges m'intriguais, et me poussaient un peu plus vers l'hypothèse qu'elle était une gargouille. Elle me tenait fermement, mais sans me faire mal. Je baissa la tête pour la regarder dans les yeux.

-Donc tu viens d'arriver...Je suis arrivée il y a quelques jours moi aussi. Je ne connais pas ce monde dans les moindre détails mais je connais les bases. Ce monde s'appel Otherside, même si il n'a pas vraiment de nom officiel. Ici, il y a 6 types de personnes, certains appellent ça des "races" mais je n'aime pas ce terme. Il y a les Anges, les Dragons, les Démons, les Métamorphes, les Vampires et .J'eu un moment d'hésitation avant de le dire. Les Gargouilles. Bien que tu ai été humaine il y a quelques heures. Aujourd'hui, tu appartiens à l'un de ces types. Et tu as dû t'en apercevoir, et je l'ai moi même aperçu, tu as un pouvoir.

Le fait que je lui ai tout lancé en bloc, je me demande comment elle allait le prendre. Accepter le fait qu'elle ne verra plus jamais retrouvé sa famille ses amis ou ce genre de choses. Peut être aurais-je dû amener la chose plus lentement, plus docilement. Mais je me disais que cela retarderait une vérité inévitable. J'espère juste que sa nature de gargouille ne la rendra pas violente. Je la regarda dans les yeux bien qu'elle ai détourné le regard. Je nous emmena dans le parc. Pour être un peu plus au calme. Puis je commença à nous diriger vers un banc histoire de s'assoit et se poser tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Dim 4 Déc - 13:35

Comme elle le prévoyait plus ou moins, son interlocuteur n'eut pas la possibilité de la repousser, et elle ne sentit pas non plus de grande réticence à son égard. Le visage levé vers lui, elle écouta alors avec attention ce qu'il répondit, son regard toujours planté dans le sien. Un autre monde, "Otherside", des races différentes, et un pouvoir particulier. Lorely ne savait trop comment réagir. Elle retraça d'abord les quelques minutes qui ont suivi son réveil ici; son reflet dans une vitrine qui démontrait que son apparence avait changé, et ces deux personnes chez qui elle avait volontairement déclenché des soubresauts de douleur. La jeune femme ne répondit pas dans l'immédiat, et abaissa un peu la tête pour regarder devant elle, tenant toujours le bras de Gabriel.

Le regard un peu perdu, comme si elle ne voyait pas vraiment ce qui lui faisait face, elle se dit que tout ceci était peut-être juste un rêve. Son esprit était bien assez tordu pour imaginer tout ça. Mais, tout paraissait si réel. Et puis, son dernier souvenir en tant qu'humaine n'est pas un lit douillet et une atmosphère ensommeillée, mais une sortie de scène et un miroir portant le reflet de ce qu'elle est actuellement. Les yeux toujours dans le vague, elle demanda d'une voix plus emprunte de neutralité que de l'agacement passé.


_Et, auquel de ces types appartiens-tu?

Elle attendit simplement sa réponse, puis se rendit compte que c'était lui qui dirigeait la marche tandis qu'elle s'était laissée emporter dans ses questionnements. Ils arrivèrent à l'entrée d'un parc qui semblait désert à cette heure. La jeune femme observa alors l'endroit sous la pénombre de la Nuit à peine tombée; tout était teinté d'une lueur bleutée et blanche fantomatique, qui l'apaisait étrangement.
Ils arrivèrent devant un banc, et Lorely lâcha finalement le bras du jeune homme. Elle soupira légèrement et s'assit en tailleur sur le banc, se laissant un peu tomber vers l'arrière pour s'y adosser. Elle ferma les yeux un instant, pensant avoir stabilisé la situation dans sa tête. Son air sérieux et pensif se décomposa soudain pour laisser place à un sourire amusé.


_J'en viens à me demander si je suis en train de rêver. Tout ça ne peut pas être réel.

La gargouille ne savait pas trop pourquoi elle disait cela. Partager ses pensées n'était pas dans son naturel habituel; et de toute façon, elle avait l'impression que sa nature enfouie avait re-surgit en arrivant ici. C'était sans doute le cas.
Elle tourna le visage vers le brun, cherchant à nouveau à capter son regard en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 15:02

Je me rendis compte que son ton de voix était devenu plus calme. Moins agacé qu'auparavant. Et sur ce ton, elle me demanda à quelle race j'appartenais. Sur le coup je souris. Je n'aime pas le dire, dire que je suis un ange me paraît prétentieux. C'est peut être passager. Penser que je me rapproche de ces êtres proches de la perfection morale, pour moi, ce n'est pas encore concevable. Mais je préfère être un ange plutôt qu'un démon...Peut être qu'être un dragon m'aurait plus. Mais être un ange...Je dois avouer que cela me convient bien. Je la regarda et lui répondis.

-Je suis un ange. Bien que je n'ai pas d'ailes. Peut être apparaîtront-elles avec le temps.

La nuit débutait. La lumière du soleil disparue pour faire place à la nuit et à la lune. Les lampadaires du parc s'allumèrent tandis que Lorely s'assit sur un banc en tailleur. Son visage sérieux et pensif à la fois depuis son arrivée, changea soudainement pour laisser place à un sourire amusé. Et quelques paroles que tout les gens qui sont arrivés ici se sont dites. Tout ceci ne peut pas être réel. Moi même je m'étais posé cette réflexion. Mais je m'étais bien vite rendu compte que la réalité était plus ce monde que l'autre. Je regarda mon interlocutrice dans les yeux avec mon sourire le plus apaisant et sympathique possible.

-Je t'assure, tout ceci est réel. Après tout, tu as eu mal lorsque je t'ai poussé, si tout ceci n'étais que rêve. Réaliser que s'en est un reviendrai à te réveiller n'est ce pas ? Je suis tout ce qu'il y a de plus réel. Ces arbres, cet environnement, ce ciel et ces gens. Font partit intégrante de ce monde et toi et moi, faisons nous même partit de ce monde désormais. Peut être te dis tu, que chaque preuve que je te montre fait partie de ton rêve. Mais ce n'est pas le cas. Tu dois croire à tout ça...En fait, tu n'as pas vraiment le choix. Moi même quand je suis arrivé. J'ai accepté ce monde, cette vie assez difficilement. Après tout, c'est un peu comme renaître. Mais il y a des choses magnifiques ici...

Je regarda autour de gens. Peu de personnes se trouvaient dans le parc. Je fis signe à Lorely de m'attendre sur le banc. Et trottina jusqu'à un arbre au tronc fin. Je regarda Lorely. Et lui fit un clin d'oeil. J'avais créé l'un de mes portails dans un angle de sorte qu'elle ne puisse pas le voir. J'entra, et ressortit juste derrière elle. Je posa ma main sur son épaule.

-Et il y a des choses surprenantes aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 17:04

La tête légèrement appuyée sur le dossier du banc, Lorely écoutait avec attention les paroles de Gabriel. Un ange, n'est-ce pas? Elle l'aurait sans doute deviné. Cet air calme et apaisant, son regard qui l'était tout autant, tout en lui criait la gentillesse et la bonté. Le même sourire affiché aux lèvres, elle assimilait ses mots peu à peu. Tout ceci était bien réel. Et même si cela ne l'était pas, peu importe, pour le moment elle devait juste y croire. Il parlait d'une sorte de renaissance, et la jeune femme hocha la tête en signe d’approbation. Elle le voyait comme cela, également.
Le brun leva les yeux vers les alentours, comme s'il cherchait quelque chose du regard. Il se leva, et Lorely suivit quelque peu son mouvement simplement en se redressant, restant néanmoins assise. Elle le regarda s'éloigner vers l'un des arbres. La Lune ne l'éclairait plus que partiellement, et elle ne distinguait pas vraiment ce qu'il faisait. Il lui lança un clin d'oeil avant de disparaître comme s'il entrait dans l'arbre. Alors qu'elle s'apprêtait à se lever, intriguée, pour le rattraper, elle sentit une présence dans son dos. Elle perçut une respiration, et une main sur son épaule. D'un réflexe vif, elle se retourna pour attraper nerveusement son poignet, surprise et clairement sur la défensive.


-Et il y a des choses surprenantes aussi.

Sa voix résonna. Elle dé-serra ses doigts autour de sa main, son visage s'apaisant à nouveau lorsqu'elle aperçut le sien. Lorely eut un sourire, léger. Elle aurait dû s'y attendre. Alors, c'était son pouvoir, ces sortes de téléportations étranges... Tout ceci attisait de plus en plus sa curiosité. Elle voulait essayer, trouver les limites de son pouvoir personnel. Mais le sien relevait plus de l'offensive, et elle devait à ce garçon un peu de gentillesse, et non pas des chocs douloureux qui le réduiraient à une pure expérience presque digne d'un rat de laboratoire. La gargouille décroisa ses jambes pour s'asseoir sur ses genoux, faisant face à l'ange, les bras appuyés sur le dossier du banc.

_Surprenantes, en effet. Tu as l'air de voir les choses d'un oeil assez philosophique, c'est intéressant. La renaissance, tout ça...

Elle sourit un peu, glissant ses doigts sur le bois dont la peinture blanche s'écaillait légèrement. Ce Gabriel l'intriguait de plus en plus, pourtant, elle se serait fait un plaisir d'être tout ce qu'il y avait de plus désagréable avec lui. Mais après tout, il était la première personne qu'elle avait réellement rencontrée ici. Il serait sûrement à son avantage qu'elle reste aimable, pour le moment. Il lui semblait de plus qu'il aurait sans doute quelques choses à lui apprendre, sa façon de voir la vie l'intéressait.
Alors, elle se posa une question, tout en appuyant ses ongles sur la peinture séchée. Qui était-elle? Ou du moins, qu'est ce qu'elle était? A laquelle de ces "races" pouvait elle appartenir? Un pouvoir comme le sien était sans doute digne d'un démon, ou d'une gargouille, mais sans doute pas d'un ange. Elle se rappela les anciennes paroles de Gabriel, alors qu'il lui énumérait les différents types de personnes vivant ici. Il avait hésité avant de prononcer le nom de la dernière race, les gargouilles. Elle put deviner ainsi qu'elle était sans doute l'un des leurs, et cela ne semblait pas avoir beaucoup rassuré son interlocuteur.
Lorely leva la tête vers Gabriel.


_Au fait, à ce que j'ai pu comprendre... Je suis une gargouille, c'est ça?

Elle chercha à nouveau à croiser son regard, appréciant peu à peu l'effet de calme qu'il lui inspirait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 17:32

Ma petite surprise improvisée eu l'effet désirée. Elle se mit un peu sur ses gardes mais c'est tout à fait naturel. Les instincts se réveillent et les réflexes sont affûtés lorsque nous sommes dans un environnement inconnu comme Otherside en ce moment même. Elle déserra son emprise sur mon poignet et se mit sur ses genoux. Elle me fit une sorte de compliment, sur ma manière de voir la vie. J'y repensa. Je n'ai pas vu la vie comme ça tout le temps. Dans l'autre monde. J'étais moins optimiste. Je la regarda, mais d'un air plus pensif qu'auparavant.

-Je vois la vie ici comme ça car je ne regrette pas grand chose de l'autre monde. Et puis je relativise, après tout, si on passe le reste de notre vie ici, autant en profiter. Et puis je parle de renaissance car je ne sais pas si arriver ici t'as fait le même effet, mais quand je me suis éveillé, j'avais l'impression que j'étais complet...enfin comme si j'avais retrouvé une partie de moi en ce monde. Tu vois ce que je veux dire ?

A ce moment, j'avais presque peur d'être pris pour un fou. Ou un imbécile heureux. Mais très franchement, je ne m'en préoccupais pas. J'étais heureux. Peut être un peu imbécile aussi. La présence de cette jeune fille me rendait joyeux. Je ne sais pas pourquoi. Peut être le sentiment d'avoir trouvé quelqu'un de nouveau, comme moi il y a quelques jours. Peut être autre chose. Je n'avais pas envie de penser à tout ça. Je repris mon air calme et paisible habituel. Puis la jeune fille me fit une réflexion par rapport à son type. Bien évidemment, parlé des races entraîne forcément la question "de quel type je fais partie ?" mais elle avait déjà un peu compris avec son pouvoir, ses ailes, et surtout, mon hésitation de tout à l'heure. Elle avait bien déduis. Enfin je ne sais pas. Moi même je ne suis pas sur qu'elle est une gargouille. Mais on peut éliminer la catégorie ange et dragon je pense. Malgré le fait que j'aurais préférée qu'elle ne le soit pas...je presque sur qu'elle est une gargouille comme elle le pense...Je m'assis à coté d'elle et la regarda dans les yeux.

-C'est ce que je pense. Mais il ne faut pas que mon hésitation à le dire tout à l'heure te fasse penser que c'est mal. Je suis un ange, mais moi même je ne l'admet pas vraiment. Gargouille, c'est pas si mal quand on y pense. Et puis toi au moins, tu as gagné une paire d'ailes.

J'essayais de la faire rire pour détendre quelques peu l'atmosphère. Je n'aime pas voir les gens tristes ou gênés, ce doit être aussi un peu pour ça que je suis devenu psychologue. Avec du recul, ce serait presque égoïste de ma part de vouloir la rendre heureuse. Mais je ne pense pas vraiment que sa race la dérange...peut être le regard des autres...Je n'en sais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 20:13

L'ange prit alors un air pensif, répondant à son insinuation sur sa philosophie de vie. Il semblait dire qu'il parlait de renaissance car cet endroit lui avait donné le sentiment d'être enfin entier, d'avoir retrouvé une partie de lui ici. Lorely hocha la tête; elle aussi avait eu cette impression de ressentir toute ces envies qu'elle avait dû réprimer pour "rentrer dans le rang", comme on dit, dans l'autre monde. Elle observa son visage qui semblait à la fois préoccupé par quelque chose, mais bientôt son air paisible revint. Il retourna s'asseoir à côté d'elle, tandis qu'elle se tournait pour être face à lui, son regard pourpre planté dans le sien.
Elle avait simplement répondu par un petit hochement de tête, ne préférant pas entrer dans les longs discours sur la vie maintenant. Il répondit alors suite à sa question concernant la race à laquelle elle pouvait appartenir, précisant qu'en quelques sorte son hésitation n'avait pas été péjorative. Il ajouta même avec un peu d'humour qu'elle, au moins, avait gagné une paire d'ailes. Elle sourit à cette idée, laissant s'échapper un très léger rire d'entre ses lèvres.


_Haha, oui, c'est vrai que je n'y avais pas vraiment pensé...

Manque d'attention, sans doute. Cela aurait été la première chose que toute personne aurait tenté: voler. Lorely était sans doute encore un peu sous le choc. Elle ramena une de ses ailes grisâtres près d'un de ses bras, glissant sa main sur la surface rocailleuse de l'une d'elle. Elle sembla fascinée un instant, réalisant à peine. La jeune femme ramena alors ses ailes dans son dos, et se leva, restant à côté du banc. Elle retira avec précaution la veste de son costume de scène, laissant apparaître une chemise blanche quelque peu froissée, pour avoir un peu plus de mobilité.
Regardant par dessus son épaule, elle observait ses ailes, qu'elle tentait avec un peu de maladresse de faire bouger à la manière de celles des volatiles qu'elle avait déjà pu voir auparavant. Doucement, elle sentit ses pieds se décoller du sol. Elle planait légèrement, à à peine un mètre de hauteur, balayant quelque peu la poussière en quelques mouvements amples de ses ailes rocheuses. Une matière proche de la pierre, qui permettait cependant de voler? Lorely parut émerveillée, sur l'instant.
Elle jeta un regard à Gabriel, puis leva le nez vers le ciel, toujours en suspend dans le vide, les yeux plantés dans les étoiles. Elle aurait encore besoin d'un peu d'entraînement avant de maîtriser ces nouvelles parties de son corps, pour prétendre pouvoir approcher cette surface bleutée qui la fascinait tant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 21:54

J'étais content. Elle n'avait pas pris ma remarque comme un terme insultant ou péjoratif. L'essentiel est là. Et puis, j'ai réussi à la faire rire. C'est pas si mal. Ainsi, je remarqua qu'elle commençait à s'intéresser un peu plus aux ailes rocheuses qui arboraient son dos. Sans doute qu'avec le choc d'un nouveau monde, l'abandon de son ancienne vie, le début d'une nouvelle, elle n'a pas vraiment eu la tête à ça. Après tout, peut être qu'essayer de voler et y arriver surtout, lui permettra de se détendre, et d'apprécier un moment qu'aucun autre n'a pu profiter. Voler...est l'un des plus grand rêve de l'homme avec l'immortalité et un monde parfait. Cette jeune fille qui se trouve devant moi, debout, s'apprête -et je n'ai aucun doute là dessus- à réaliser ce rêve que tant d'homme on touché du doigt sans pouvoir réellement l’exaucer.

Je la vis sous mes yeux, prendre son envol. Pas bien haut mais elle planait paisiblement en l'air. Malgré le fait que ses ailes semblent être faites de pierres ou de roches, elle peut donc bien voler. Elle semblait émerveiller, et je l'étais surement tout autant qu'elle. Pendant un moment, j'avais l'impression de voir non pas une gargouille faite d'envie de meurtre et de sang, mais plutôt une nymphe, une nymphe heureuse. Je la contemplais dans toute sa splendeur. Je ne pouvais détacher mon regard d'elle. Lorely, quant à elle, regardait le ciel étoilé. Surement songeait-elle à rejoindre ces étoiles, toucher du doigt ce ciel bleu nuit comme un toit palpable abritant ce monde. Je ne pouvais m'empêcher de sourire, sourire tel un rêveur. Mais je rêvais éveillé. Je leva les yeux vers Lorely.


-Je te conseille de t'entraîner avant de toucher ce voile bleu au dessus de nos têtes...

Je me leva du banc, et me mis juste à coté d'elle, mais moi j'étais au sol. Je la regardais encore un peu, juste pour le plaisir des yeux. Je la trouvais mignonne. Je lui souris comme à mon habitude.

-Dis moi, je connais un glacier juste à la sortie du parc. ça te dirais d'en prendre une avec moi ? Sauf si tu préfère autre chose.

J'avais envie de mieux la connaître. Me faire une autre amie ici. Et puis je n'avais pas sommeil, je n'avais pas envie de la quitter maintenant. Alors...quoi de mieux qu'une glace pour passer le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Lun 5 Déc - 23:44

Lorely se mettait alors à rêvasser comme une enfant, imaginant ce que serait ses escapades nocturnes dans le voile bleu de la Nuit. Elle sentait déjà l'air froid mordant agréablement sa peau, le vent envelopper son visage et agiter ses cheveux. Elle souriait, quelque peu ailleurs. La voix de Gabriel la ramena sur terre, en quelques sortes. Il semblait avoir pensé la même chose: un peu d'entraînement avant de se jeter dans les cieux ne serait pas de refus. Elle répondit à son regard, l'observant se lever pour se poster à côté d'elle. La gargouille fit quelques battements d'ailes lents et assez amples, délicats pour veiller à la diriger comme elle l'entendait, et elle tourna un peu autour du brun, revenant se poster par la suite face à lui.

_En effet, je pensais à la même chose. Il ne vaut mieux pas se jeter tête baissée dans des choses qu'on ne connaît pas.

Lorely lui sourit tandis qu'il reprit la parole, lui proposant une glace. Oui, c'était un peu ça, elle se sentait complètement enfantine et inoffensive à ses côtés... Elle eut un rictus amusé, presque attendri par cette demande qu'elle qualifiait d'infantile. Mais, non, elle ne préférait pas autre chose. Toujours plus ou moins en suspend dans les airs, elle s'approcha de l'ange pour appuyer ses mains sur ses épaules, s'approchant de façon espiègle avant de refermer ses ailes pour reposer ses deux pieds sur le sol. Elle lâcha ses épaules, se retourna, et marcha librement dans la petite allée, attendant quelques instants de reprendre l'habitude de la terre ferme. Légèrement sautillante, elle se tourna un peu, marchant d'un pas plus dansé que marché, d'ailleurs, lui lançant un petit regard insistant.

_Va pour une glace~ Fit-elle avec un large sourire.

Elle passa ses doigts dans ses cheveux violines, les ramenant comme souvent vers l'arrière dans un geste vain ancré dans ses manies, avant de revenir vers lui dans de mêmes gestes dansants, et d'attraper son bras comme elle l'avait fait avant. Cette fois, elle ne considérait pas nécessaire d'appuyer sa force pour le garder à côté d'elle; elle avait simplement glissé sa main sous son bras, cherchant le contact.
Lorely leva la tête, souriant légèrement, le regardant dans les yeux.


_On y va?

Elle voulait par ici signifier surtout qu'elle n'avait aucune idée du chemin qu'il fallait prendre. Elle lui laissait ainsi la possibilité de choisir pour elle, de toute façon elle n'avait pas réellement le choix. La jeune femme se sentait vraiment bien avec Gabriel, il avait sans doute un don pour mettre les gens en confiance, ce petit quelque chose qui fait que les choses se passent bien. Lorely supposait qu'il était chanceux; ses premiers instincts n'avaient pas été des plus tendres, et elle savait pertinemment qu'ils lui reviendraient sans doute à un moment ou à un autre. Le problème était de savoir quand. Elle se contenta de chasser cette idée pour ne plus y penser, profitant un peu de ce moment agréable accompagnée d'une personne tout à fait digne d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Mar 6 Déc - 17:31

Elle accepta mon invitation avec entrain. Sans doute se sentait-elle en confiance avec moi. Mon objectif est atteint, la mettre en confiance, et m'en faire une amie. Dis comme cela, on dirait un plan machiavélique destiné à des fins purement égoïstes. Mais, c'est aussi pour elle que je le fais. Après tout, arriver dans un monde comme celui-ci, un monde inconnu, un monde qui nous parait impossible et irréel est la plus déstabilisante des expériences. Moi même qui ai toujours eu la plus grande confiance en mes capacités, j'ai eu du mal à admettre que ce monde existait bel et bien. Elle fit quelques pas libres dans la sombre et petite allée du parc de la ville. Les animations du soir commençaient. On pouvait percevoir des rires, des voix, un brouhaha joyeux provenant du centre ville.

Lorely me rejoignit, et attrapa mon bras comme elle l'avait fait plus tôt. Mais pas tout à fait, cette fois, l'emprise était moins ferme, peut être qu'elle ne ressentait plus le besoin de me retenir comme si j'allais partir à tout moment. Un preuve de confiance furtive mais c'en est une quand même. Elle me proposa d'y aller, un large sourire aux lèvres, ses cheveux violacés ramenés vers l'arrières mais toujours avec ses sempiternelles mèches qui tombaient sur son visage. Cela, je trouve, lui donnait un style qui ne me déplaisait pas. Je commença la marche. Mon éternelle marche tranquille, lente, calme...Qui me ressemblait parfaitement en fait. Nous sortions du parc par un endroit débouchant sur une rue où quelques personnes passent mais pas une foule où se déplacer devient une aventure. Sans le vouloir, je l'avais emmené dans un coin d'amoureux...Je le remarqua seulement à ce moment. J'étais un peu gêné car je ne savais pas ce qu'elle allait penser. Si je l'avais fait exprès ou non. Je me disais que peu m'importait, et que je verrai bien sa réaction. Nous tournions vers la droite et au bout de la rue, le glacier était là. Je l'avais aussi connue à mon arrivé, enfin un jour après. J'avais un bon contact avec lui et en échange de mes services de psy, il me donnait des glaces gratuites. Je trouve que c'est un bon système. Et puis j'avais presque l'impression que me donner ces glaces était un réel plaisir pour lui. Je le salua en souriant et il commença à préparer ma commande habituelle. Une glace 3 boules dont 2 au chocolat et 1 au caramel. Il avait vraiment de tout. Puis il vit Lorely et me fit un clin d'oeil complice. Je ria et lui dit.


-N'y pense même pas mon ami.

Puis je me tourna vers Lorely et lui montra toute l'étendue des parfums qu'il possédait. Il avait de tout, des plus traditionnels comme la vanille ou le chocolat, au plus atypiques tels que la rose. Je n'avais pas envie qu'elle soit dans l’embarra du choix, mais je n'avais pas vraiment le choix. Je lui souris amicalement.

-Prend ce que tu veux, c'est la maison qui offre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Mar 6 Déc - 19:15

Ils se mirent alors à marcher l'un à côté de l'autre, sortant du parc pour se retrouver à nouveau dans la rue qui se re-remplissait peu à peu de monde. Oui, cet endroit était bien semblable à son ancienne réalité: des jeunes sortent pour s'amuser, on parle, on rit, et il y a des tas de couples qui ont toujours eu le don de donner la nausée à Lorely. Par jalousie? Certainement pas! Elle n'avait jamais ressenti ce qu'on appelait "amour", et ne comprenait pas que le monde entier tourne autour de ce sentiment, cette façon d'être, cette chose indescriptible qui avait fasciné tant de poètes et d'artistes en tout genre. Elle remarqua alors que d'ailleurs, les couples étaient assez fréquents, particulièrement en cet endroit... La jeune femme lança un rapide regard vers Gabriel, comme si elle l'interrogeait directement, et décela une petite gêne. Il ne l'avait peut-être pas prévu, après tout...
Elle sourit, le laissant les diriger dans les rues de sa marche calme, assez inhabituelle à Lorely. Ils arrivèrent bientôt devant le marchand qui sembla reconnaître Gabriel. Celui-ci lui avait lancé un clin d'oeil complice, la désignant du regard. Elle sourit légèrement, hochant la tête de droite à gauche pour mimer l'exaspération, son sourire restant néanmoins amusé. L'ange prononça quelques mots, qui arrachèrent un léger rire quelque peu moqueur à la gargouille, puis elle observa les parfums présentés. Des choses assez exotiques aux plus classiques, il y avait certains parfums un peu spéciaux, aussi.


-Prend ce que tu veux, c'est la maison qui offre.

Lorely lui sourit en retour, puis se pencha un peu pour regarder les parfums quelques instants. Se redressant, elle sourit au vendeur.

_Une simple au cassis, s'il vous plaît.

Il est vrai qu'elle avait hésité avec la noix de coco, et la rose. Qu'importe, elle adorait le cassis. Toutes ses politesses d'auparavant refaisaient surface, ces sourires, ces "s'il vous plaît, monsieur" qui lui avaient tant cassé les pieds lorsqu'elle les lançait à des marchands qui tiraient une tête d'enterrement tous les jours... Mais, ce soir, ça ne la dérangeait pas plus que ça. Les gens d'ici semblaient bien plus insouciants, et cela avait tendance à lui plaire.
Elle leva un peu le nez vers l'ange, et lui adressa un mot à mi-voix.


_Merci.

Pourquoi? Pour beaucoup de choses. Elle sentait juste le besoin de le remercier. Grâce à lui, sa première soirée à Otherside se ferait en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Mar 6 Déc - 19:38

Elle prit une simple glace au cassis. Bon choix je trouve. Il nous donna nos commande, et nous souhaita de passer une bonne soirée. Je le remercia. Lorely après avoir eu sa glace, me remercia à voix basse. Je ne pensais pas que c'était un remerciement par pure politesse. A vrai dire, je sentais que s'était peut être parce que je l'avais guidé pour le moment. Mais je ne lis pas dans les pensées, je me trompe peut être, mais ça me rendais heureux de croire ça. Nous reprenions donc notre marche dans les rues. Moi même, je ne connaissais pas vraiment le coin. Après tout je ne suis arrivée qu'il y a quelques jours. Je connais le parc, ce glacier, l'endroit où je loge pour le moment, et le poissonnier que j'ai rencontré avec Zash à mon arrivée. Les rues étaient illuminées, ce qui donnait une bonne ambiance à l'endroit. Pendant que nous marchions, je me tourna vers Lorely pour discuter.

-Ce glacier, je l'ai rencontrer il y a quelques jours. On a sympathisé au début, et puis on en est venu à mon job, et puis on s'est fait un deal. En fait, je suis psychologue. Donc je l'aide, et lui en contre-partie, il m'offre ses glaces. Mais j'ai l'impression que parfois il voudrait m'en donner plus. Mais ses glaces sont tellement bonnes que je n'oserais jamais lui en demander plus. Le commerce marche comme ça ici. Il me semble que de l'argent circule aussi. Mais tu peux souvent t'arranger avec les commerçants. Ah je me souviens, à mon arrivée, j'avais échangée une grande veste blanche contre deux poissons délicieux. Un pour moi, et l'autre pour celui qui m'a accueillit ici. Je lui dois beaucoup.

J'avais un peu l'impression de monopoliser la parole. Mais ça ne semblait pas la déranger, et puis je ne parle pas souvent de moi. Mais ça allait tout seul avec Lorely. Je faisais attention à ce que je disais comme à mon habitude, mais j'étais nettement moins silencieux. Nous marchions tranquillement. J'avais commencé à grignoter le cornet de ma glace. Ma partie favorite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Mar 6 Déc - 22:02

Le vendeur leur tendit alors les glaces, et Lorely attrapa la sienne en faisant bien attention, se connaissant maladroite dès qu'elle avait la tête ailleurs. Ils se remirent alors à marcher tandis qu'elle commençait à lécher sa glace au cassis, qui portait d'ailleurs un arôme délicieusement fruité et frais. Gabriel se mit alors à parler, expliquant sa rencontre avec le glacier qui venait de leur offrir ses produits. Psychologue. Woah, cet homme avait même un métier d'ange. Aider mentalement les gens est quelque chose de difficile, et lui avait décidé de faire ça chaque jour. Dans un sens, cela n'étonnait pas vraiment Lorely, et d'un autre une part d'elle-même lui criait de se méfier. Elle avait déjà plus ou moins abaissé sa garde au premier regard, alors elle se devait maintenant de garder une certaine "distance de sécurité" dans ses propos. S'il était psychologue, il arriverait plus facilement à déceler n'importe quelle faille chez elle: et ceci l'effrayait quelque peu. De toute façon, il avait déjà trouvé comment l'approcher, et elle ne savait pas trop comment...
Soupirant un peu à cette idée, elle garda néanmoins son attention sur ses mots. Il expliqua aussi qu'ici, on utilisait aussi le troc, et un peu de monnaie, mais il semblait dire que les échanges étaient plus communs que dans l'ancien monde. Il avait effectivement échangé une veste contre deux poissons, l'un lui étant destiné et l'autre pour un ami qu'il avait rencontré ici et qui l'avait hébergé. Il semblait lui être très reconnaissant.

En effet, Gabriel avait la parole, mais de part son ancienne réflexion, cela ne dérangeait absolument pas la jeune femme, qui continuait de marcher calmement à ses côtés. Peu à peu, elle s'était un peu éloignée de lui, et ne tenait plus son bras mais son poignet, d'une faible pression sur sa main, sans s'en rendre vraiment compte.
Elle leva les yeux vers lui, puis, intriguée, demanda.


_Ah, Tu es psychologue?

Elle souriait légèrement, croquant à son tour le cornet pour commencer à le grignoter. Elle ne s'apprêtait pas à reprendre la parole tout de suite, aimant l'entendre parler. Elle voulait surtout qu'il en dise un peu plus sur son métier.
Finalement, l'écoutant d'une oreille, elle posa le regard sur les passants. Ces gens. Trop de monde, elle n'aimait pas particulièrement ça. Etre entourée lui donnait certaines pulsions qui n'étaient pas forcément des plus angéliques. Parfois, lorsqu'elle levait ses yeux pourpres sur quelqu'un, elle leur aperçevait une sorte de malaise soudain. Elle se rappelait alors que c'était son simple regard qui faisait ça, et rabaissait les yeux vers le sol. Lorely soupira intérieurement: ce pouvoir était assez compliqué à contrôler, surtout quand on est du genre à n'aimer personne...
Elle reporta son attention sur Gabriel, mais prit soin d'éviter son regard, comme une sorte de réflexe suite à ses pensées récentes.


*Ses yeux... AH! Non. Ne pas le regarder.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Mer 7 Déc - 13:25

Psychologue, je trouve que c'est une bonne profession mais qui ne donne vraiment pas une bonne impression. Ça rend méfiant. Dans l'autre monde déjà, ici je me suis aperçu que ce serait souvent la même chose et en ce moment, Lorely me montre un peu aussi ce sentiment. Elle ne me tenait plus par le bras mais plutôt par le poignet. Je ne sais pas si ça signifie quoique ce soit. Puis elle me demanda la confirmation de mon job. Enfin d'une certaine manière. Cette simple question en posait d'autre. Du style "Pourquoi ?", "Comment ?", "tu vas quand même pas essayer de m'analyser ?" Ou ce genre de chose. J'en ai l'habitude et cela ne me vexe absolument pas.

Avant de répondre à sa question, je remarqua les gens autour de nous. Il regardais Lorely, mais d'un air plus ou moins gêné, peut être était-ce autre chose que de la gêne. Après tout, ses yeux rouges et sa nature de gargouille peut rendre mal à l'aise. Ce n'est pas très difficile à concevoir. Je pense qu'elle même l'a remarqué, et je dois avouer que je la sens aussi quelques peu mal à l'aise. J'avais presque oublié qu'il s'agissait d'une gargouille. Et que les endroits trop peuplé sont à éviter pour ne pas que des "pulsions" meurtrières la prennent. C'est peut être la première gargouille que je rencontre. Mais d'après ce que Zash m'en a raconté, elles font partie des races hostiles de ce monde. Alors je crois que je devrais y faire plus attention. Je me tourna vers elle.


-Viens, suis moi je te prie.

Je l'entraîna dans une ruelle sombre. Peut être un peu ambiguë comme lieux. Je m'arrêta au milieu de la rue. Entre un grand bâtiment et un autre plus petit. Mais ceux ci surpassaient une bonne partie de la ville. Je regarda en haut du plus haut des bâtiment. Je ferma les yeux et me concentra une minute. J'ouvris les yeux, et un portail apparut devant nous.

-Fais moi confiance.

Je l'entraîna dans le portail, et nous ressortions en haut du plus grand des bâtiment. Je pris une minute pour m'habituer à la nouvelle hauteur. Mon oreille interne se remit de ce passage. Je n'avais encore jamais fait un trajet aussi long avec mes portails. Puis je me tourna vers Lorely et lui fit signe de me suivre vers le bord du toit. Je m'assis sur la bordure et respira l'air pur en redevenant un peu pensif.

-Dans l'autre monde, j'étais un grand psychologue. Dès tout petit je m'étais mis en tête de trouver ce qu'il n'allait pas chez les gens qui n'étais pas heureux ou content de vivre. Mais c'était un peu égoïste, avec le temps, je me suis rendu compte que s'était pour savoir pourquoi moi je n'étais pas heureux. Et puis un homme m'a enseigner tout ce qu'il savait sur la psychologie. Je suis devenu célèbre dans ce domaine. Mais je n'étais toujours pas heureux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Jeu 8 Déc - 21:11

L'ange sembla peu à peu comprendre le malaise qu'elle pouvait éprouver au milieu de la foule. Il jaugeait les gens du regard, qui justement posaient des yeux accusateurs et parfois effrayés sur la jeune fille aux ailes noires. Il lui demanda avec toute la politesse possible de le suivre, ce qu'elle fit, sans se poser trop de questions. Alors qu'elle terminait le cornet de sa glace, il l'emmena dans une ruelle très peu éclairée. Les bruits du reste de la ville et ses lumières étaient moins présents dans l'atmosphère, maintenant. Lorely lâcha doucement son poignet, l'observant, croisant les bras sous sa poitrine. Gabriel ferma les yeux, et lorsqu'il les rouvrit, un portail était apparu. Il lui demanda de lui faire confiance. La jeune femme hésita. Puis elle se dit qu'après tout, elle n'avait rien à perdre, et le suivit à travers le portail.
Ils arrivèrent sur le toit d'un bâtiment, qu'elle reconnut comme celui à côté duquel ils se trouvaient quelques secondes auparavant. Elle parut un peu surprise, puis Gabriel apparut à nouveau dans son champ de vision, l'invitant à s'approcher. Elle marcha alors vers lui, et l'observa s'asseoir tout au bord du toit. Elle l'imita, se posant à côté de lui. Il parla alors, pour répondre à sa question.


-Dans l'autre monde, j'étais un grand psychologue. Dès tout petit je m'étais mis en tête de trouver ce qu'il n'allait pas chez les gens qui n'étais pas heureux ou content de vivre. Mais c'était un peu égoïste, avec le temps, je me suis rendu compte que s'était pour savoir pourquoi moi je n'étais pas heureux. Et puis un homme m'a enseigner tout ce qu'il savait sur la psychologie. Je suis devenu célèbre dans ce domaine. Mais je n'étais toujours pas heureux...

Un ange, c'était bien trouvé. L'envie d'aider les autres, et il se jugeait encore d'égoïste? Cet homme ne savait pas à qui il parlait... Lorely eut un léger sourire à ces mots. Elle écouta avec attention, et comprit donc qu'une personne extérieure lui avait enseigné la psychologie, et qu'il était assez compétent désormais. Mais ses intentions ne semblaient être que bonnes envers les autres, il était vraiment quelqu'un de gentil.

_Je vois. Tu pensais qu'aider les autres te rendrait heureux? Elle eut un léger rire. C'est idiot...

Ses paroles pouvaient sans doute paraître froides, ou même désagréables, par moments. Ce bain de foule ne l'avait pas réellement apaisée. Elle regardait face à elle, observant la rue d'en face où peu de monde passait, les jambes pendant doucement dans le vide.

_De toute façon, le bonheur est une valeur un peu trop subjective pour dire quelle est le bon chemin pour l'atteindre... N'est-ce pas?

Elle sembla un peu pensive, tournant la tête vers l'ange à ce moment, pour constater une réaction quelconque sur son visage.
Elle se tenait assise au bord du toit, les deux mains appuyées sur les côtés avec légèreté. Ses ailes la rendaient à l'aise dans de telles situations, désormais elle pouvait bien se pencher au dessus des balcons et jouer l'équilibriste sur les toits, peu importait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Jeu 8 Déc - 21:44

Après m'avoir écouter attentivement, elle me fit par de son ressentit par rapport à ce que je venais de lui raconter. Sa réflexion sur ma recherche du bonheur me fit rire. Je ne l'avais jamais vu sous cet angle. Je ne fais pas souvent par de mes sentiments aux gens, je m'aperçois aujourd'hui que ça peut apporter quelques nouvelles idées, ou des points de vue différents. Sa réaction ne m'étonnait pas tellement, et ses paroles, bien que froides n'étaient dénuées de sens. Il est vrai que cette raison est un peu...futile, ou idiote pour reprendre ses mots. Je regarda l'horizon dégagée.

-Je ne sais pas, je sentais que c'est comme ça qu'il fallait que je fasse. Si je m'étais confié à un confrère, il m'aurait surement dit quelque chose du genre "Je vois, vous vous identifiez aux personnes que vous guérissez." Mais ce n'est pas vraiment de l'identification...Et tu n'as pas tort, c'est un peu idiot dans un sens.

Puis sa deuxième réplique, plus philosophique, me fit réfléchir quelques instants. La recherche du bonheur, une destination abstraite possédant un chemin tout aussi imaginaire. Je repensa aux quelques rares moment de bonheur que j'avais ressentis dans ma vie sur terre, puis dans celle ci. Je souris et soupira en repensant à tout ça. Enfin, tout ça...Je n'ai ressentit le vrai bonheur que quand j'ai trouvé ma vocation, quand j'ai eu mon diplôme, quand je suis arrivé ici, et quand j'ai rencontré Lorely. Je me pencha un peu vers la rue en dessous de nos pieds, et regarda les gens passer. Puis je me tourna vers elle.

-Dis moi, dans quels moments es-tu heureuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Ven 9 Déc - 19:01

Le regard de Gabriel s'était un peu perdu à l'horizon, il semblait réfléchir. Il finit par répondre, expliquant quelques éléments de son passé. Ses confrères, comme il les avait appelés, auraient sans doute jugé qu'il s'identifiait à ses patients. Lorely pensait plutôt qu'il était altruiste, et que son bonheur passait par celui des autres; c'est une façon d'être... Il approuva ensuite ses dires, affirmant qu'il y avait une part d'idiotie dans cette manière d'agir. La jeune femme se disait simplement qu'il était impossible d'obtenir son propre bonheur, en faisant celui de quelqu'un d'autre. Elle ne le concevait pas. Après tout, les êtres humains sont tout d'abord des êtres égoïstes, et nul ne peut le nier. Dans tous les cas, ses démarches étaient toujours faites pour aller dans son sens: son propre plaisir passait souvent avant tout.
Lorsqu'elle parla à nouveau, exprimant une pensée sur le chemin qui mène au bonheur, l'ange se pencha légèrement pour observer les passants en bas. Il répondit ensuite par une autre question, lui demandant quels étaient les moments où elle était heureuse. Lorely eut un léger soupire, et leva un peu la tête pour observer la Lune.


_Et bien... Les moments où je suis heureuse. Je crois que c'est quand je fais mon métier. Je suis, enfin j'étais, une illusionniste.

Sur ses mots, elle sortit de la manche de sa chemise un jeu de cartes basique, et se mit à les battre entre ses doigts, changeant parfois de technique pour les mélanger, avec une certaine habilité. Elle releva un peu les yeux vers Gabriel.

_L'idée de manipuler la vision des choses des autres m'amuse. Je ne sais pas si on peut qualifier cela de bonheur... Je suppose que peu de gens le considèrent comme un simple amusement.

Elle haussa un peu les épaules. Elle ne s'était pas souvent posé cette question, tout simplement parce qu'elle n'en connaissait pas la réponse. Le bonheur, c'est une notion bien trop subjective, à ses yeux. Certains le trouvent dans l'argent, d'autres dans l'amour, et certains dans le sexe. Chacun en a sa vision personnelle, et pour Lorely, il s'agit sans doute de l'adrénaline qu'elle ressent lorsqu'elle joue, humainement. Jouer, défier, relever des défis, gagner par tous les moyens. Les jeux d'argent ne l'intéressent pas, non, elle préfère lorsqu'il y a un enjeu important derrière, une vie, un traumatisme quelconque, qui fait que chaque partie est unique et intense. Si tu perds, tu perds beaucoup, c'est pourquoi il faut toujours gagner. Le combat? C'est sans doute ça.
Ses nouvelles ambitions de gargouille font aussi d'elle une personne qui court après le meurtre et le sang. Jusqu'ici, elle n'a pu apprécier que l'aspect douloureux de ces choses, en projetant son pouvoir sur certaines personnes, et en souriant à cette simple idée. C'était ça, son bonheur? Faire mal aux autres? Si l'ange préfère les aider pour leur bien, peut-être est-elle l'inverse...
Lorely sortit quelque peu de ses réflexions et reporta son attention sur Gabriel, lui souriant légèrement tout en battant les cartes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Ven 9 Déc - 22:11

Je la regardais, un peu plus émerveillé à chacune de ces paroles. Elle était illusionniste. Enfin pourquoi était ? Après tout, moi je vais continuer la psychologie, alors pourquoi pense-t-elle que son métier restera dans son passé ? J’essayerais de comprendre plus tard. Enfin je n'y pensais pas vraiment. Après qu'elle ai commencé à sortir son paquet de carte, et qu'elle commença à battre et mélanger les cartes. J'étais en quelque sorte fasciné comme un enfant le serait. Je n'avais pas assisté à beaucoup de tour de magie dans ma jeune vie. Mais ceux que j'avais vu m'avait complètement subjugué. Je sais juste que tout cette magie repose sur de la diversion et de l'agilité. Mais le reste m'est absolument inconnu. Et c'est ça qui fait le charme de la magie. La magie, une chose que seul quelques personnes comprennent réellement, les magiciens. Certains les appelleraient des charlatant. Moi je trouve qu'ils offrent un spectacle tout à fait remarquable et à la fois frustrant. Je souriais un peu bêtement devant Lorely battant les cartes sous mon nez. J'attendais pour tout dire, un tour de magie.

-C'est ça qui t'amuse ? Tu n'es pas heureuse lorsque tu t'amuse ? -Lui demandais-je naïvement- Je trouve que chacun trouve son bonheur là où il le veut. Ici, tu t'en doutes bien toi même depuis que tu es arrivée, c'est créer le mal chez les autres qui te procureras peut être des sensations agréables.

Ce que je venais de lui dire, je le considérais en quelque sorte comme une provocation, une sorte d'invitation à réfléchir sur les pulsions dont elle est sujet depuis son arrivée ici. Après tout, peut être que "guérir" une gargouille de son envie de faire le mal est possible ? Peut être aussi que ce que je compte faire est contre-nature. A vrai dire, j'ai l'impression d'être opposé à un cruel dilemme. D'un coté, j'avais l'impression que je devais "l'aider" à freiner ses pulsions meurtrières qui viendront la prendre, et d'un autre coté, peut être que si je fais ça, elle perdra sa nature de gargouille et d'autres malheur lui arriveront. Je ne sais pas vraiment...J'avais l'impression d'avoir jeté une sorte de froid entre nous. Je la regarda dans les yeux avec mon sourire le plus rassurant.

-Une magicienne...pourrais-tu me faire un tour de magie ? J'ai toujours été émerveillé de vous voir à l'oeuvre, une telle dextérité dans ce que vous accomplissez. Ça à l'air tellement facile, mais ces tours de magies doivent demander une certaine expérience...Enfin, tout dépend de la nature du tour pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Sam 10 Déc - 18:58

Lorely observait avec amusement l'attitude enfantine du visage de Gabriel, à la fois fasciné et intrigué. Elle souriait comme à son habitude, battant les cartes. Il répondit par quelques questions, et rejoint finalement son questionnement, en émettant l'hypothèse qu'ici, ce serait d'engendrer le mal qui la rendrait heureuse. Effectivement, sa nature ayant changé, ses nouveaux instincts lui dictaient de faire certaines choses qu'on pouvait qualifier de mauvaises, malsaines, inhumaines, mais qui réveillaient en elle ces soubresauts d'adrénaline et d'envie qu'elle appréciait tant... Elle devrait essayer de céder à ses pulsions, plus tard; étrangement, elle refusait d'impliquer Gabriel dans ces histoires, alors ceci attendrait.

_Je suppose que oui, j'étais en train de penser à la même chose...

Elle ne dit rien de plus là dessus, préférant laisser trainer le soupçon dans la tête de Gabriel. Et surtout parce qu'elle hésitait fortement à lui exprimer son point de vue sur quoi que ce soit, vu son métier, cela pouvait s'avérer être une mauvaise idée. Même si elle pensait bien qu'il ne tenterait rien à son encontre, elle préférait qu'il ne la voit pas comme un sujet d'analyse, une patiente, un cas à exploiter. Elle redoutait aussi qu'il veuille l'aider à réprimer ces pulsions qui pourtant étaient les siennes à présent, et elle les assumerait pleinement, elle en était certaine.
Un léger froid s'était installé avec le silence, alors Gabriel reprit la parole, demandant à la gargouille un tour de magie. Il semblait réellement intéressé, et posa même une question qui fit sourire Lorely.


_Ça à l'air tellement facile, mais ces tours de magies doivent demander une certaine expérience...Enfin, tout dépend de la nature du tour pas vrai ?

_En effet, cela dépend du tour. Mais pour beaucoup, il faut les avoir faits et re-faits des tas de fois avant de les gérer parfaitement.

La gargouille lui lança un sourire, puis mélangea les cartes une dernière fois, avant d'en saisir deux, visiblement presque au hasard.

_Voilà, deux cartes noires. Lorely lui tend le six de trèfle, et le neuf de pique. Elle attend qu'il les prenne dans ses mains, puis lui tend le reste des cartes faces cachées en éventail. Perds les dans le jeu. Insère les où tu veux.

Elle tourna la tête en attendant, sans regarder où Gabriel plaçait les cartes, jetant son regard dans le ciel noir éclairé par la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Sam 10 Déc - 21:46

Elle me présenta deux cartes, je les prises et elle me demanda de les remettre n'importe où dans le paquet. Elle ne regarda pas où je les mis. Je la regarda. Longuement, fasciné, étonné. Je pensais que ma première rencontre avec une gargouille serait plus...mouvementée, que j'aurai peut être à me défendre. Mais sans doute, le fait qu'elle vienne d'arriver ré-freine ses envies de sang et de violence. Une "chance" pour moi. Mon sabre, toujours accroché à ma ceinture, me gênait pour me mettre en tailleur face à Lorely. Je l'enleva, et le posa derrière moi. J'aimais sentir son contact. Cela me rassurait, m'apaisait. Je n'ai jamais eu l'occasion de m'en servir. Et j'espère sincèrement, n'avoir à m'en servir qu'en cas d'extrême nécessité. Une question me trottait dans la tête depuis quelques temps, et surtout depuis que je m'étais aperçu qu'elle était une gargouille.

-Dis moi Lorely...Qu'est ce qui t'attire chez la douleur des autres ? Enfin, je ne veux pas te faire un reproche là dessus mais, je ne comprend pas. Je ne comprends pas le fait d'aimer ce qui fait mal chez quelqu'un d'autre. Cette idée, cette simple pensée, pourrait me faire réfléchir plus d'une nuit sans dormir. Alors je voudrais savoir de ton point de vue...

Je ne savais pas si ma question la choquerait, la déstabiliserait, ou la rendrait indifférente. Mais j'avais besoin de le savoir. J'ai combattu, la douleur mentale durant ma vie sur terre, car l'idée que quelqu'un souffre me répugne clairement. Je n'aime pas que les gens ai mal autour de moi. Sans doute, après quelques années ici, ma vision des choses et les notions que j'ai à ce jour auront changées. Mais pour le moment, je dois savoir, pour comprendre, pour apprendre. Pour savoir si éradiquer cette envie est une bonne chose ou une mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Dim 11 Déc - 0:36

Lorsque Gabriel eu perdu les cartes dans le jeu, Lorely le referma en un paquet, et lui tendit pour qu'il le prenne dans ses mains. Entre temps, l'ange s'était séparé de son katana, qu'il avait posé un peu plus loin pour s'asseoir en tailleur face à elle. La gargouille l'imita. Elle lui sourit alors, avant de donner la suite du tour.

_Voilà. Prends les cartes dans tes mains, égalise le tas par toi même. Elle leva son regard dans le sien. A ton avis, combien de temps cela va me prendre pour retrouver les cartes?

Elle attendait qu'il estime le temps, puis lui demanda de lui rendre le paquet de cartes.

_En fait, ça ne me prendra que quelques secondes. Lorely lança doucement le paquet de sa main gauche à sa main droite, et retourna les deux premières cartes du dessus de paquet, lesquelles se trouvaient être les deux cartes noires qu'il venait d'éparpiller.

Elle lui lança un sourire satisfait, avant de recommencer à battre les cartes. Alors qu'elle agitait ses doigts sur les petits rectangles cartonnés, il reprit la parole. Il lui demanda ce qu'elle trouvait d'attirant dans la douleur des autres. Il semblait tout aussi intrigué par cette idée d'aimer le mal des autres, et avoua qu'il aurait pu passer une nuit sans dormir pour réfléchir à cette idée... Lorely soupira, ses mains se stoppant dans leurs gestes incessants. Son regard sembla se perdre quelque peu dans le vague, alors qu'elle cherchait la bonne façon de lui répondre.

_Comment expliquer cela... Le sang, les cris et expressions de douleurs, ce genre de choses provoquent en nous, en moi, des frissons indescriptibles carnassiers, une adrénaline indomptable proche de la transe, quelque chose d'intense que je ne trouve nulle part ailleurs que dans le regard de ces pauvres âmes en péril.

Lorely n'avait pas pour habitude de mâcher ses mots; elle était franche et assez crue, par moments. Elle sortit un peu de sa bulle pour reprendre pieds sur la réalité, son regard se reposant sur l'ange. Elle espérait ne pas l'avoir trop choqué par ses mots, elle ne voulait pas le faire fuir. Il était vrai que sa façon de voir les choses était celle d'une gargouille, et cela pouvait sans aucun doute paraître horrible, mais c'était ainsi. Soupirant, elle jeta à nouveau son regard sur un passant innocent au dessous d'eux, qui porta subitement ses mains au niveau de sa tête, criant sous la douleur, et semblant souffrir le martyre. Elle eut une expression exaspérée sur le visage et releva ses yeux pourpres vers le ciel.

_Je ne sais pas si ma réponse t'auras éclairé... Mais j'espère ne pas t'avoir choqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Dim 11 Déc - 16:34

Sa réponse était plus que satisfaisante. Je connaissais maintenant, le pourquoi du comment. Entre temps, j'avait été amusé par son tour de magie si habile et tellement simple à voir. J'étais comme un enfant à ce moment là. Puis je réfléchis à sa réponse. Cette poussée d'adrénaline qu'ils ressentent lorsqu'il font mal...Cette idée me répugnait toujours malgré ces explications. Je la vis regarder en bas, et vis un passant qui semblait souffrir le martyre. C'était surement Lorely. Lorsqu'elle le faisait, cela me créa des frissons parcourant mon corps de par en par. Un frisson s'apparentant sans doute à une sorte de dégoût, et peut être même un soupçon de peur. Je la regarda dans les yeux, un demi sourire aux lèvres.

-Non non ça ne me choque pas. Merci d'avoir répondu même. Et puis, j'ai vu pire chez quelques patients. Certains tuaient ou créaient le mal chez quelqu'un d'autre pour des raisons bien pires de mon point de vue. Un jour, j'ai eu un entretient avec un homme, un tueur en série, sa prison m'avait demandé d'établir son profil psychologique. Il me raconta, avec une fierté non dissimulée, son premier crime. Il avait tué sa femme, car il pensait qu'elle allait le quitter et lui, n'aimant qu'elle, l'a tué, pour qu'aucun autre homme ne puisse profiter de sa compagne. Lorsqu'il me raconta ça. Je le pris pour un fou, puis en y réfléchissant je m'aperçu qu'il ne l'était pas. Il avait sa philosophie, sanglante, égoïste et violente, mais c'était ce en quoi il croyait. J'ai eu de nombreux tueur, violeur en tout genre. Mais presque aucun n'était fou de mon point de vue...Il avait leurs "pulsions".

Mes entretiens avec mes patients, étaient confidentiel normalement. Mais je ne vois pas qui ici, irait me reprocher de raconter deux ou trois cas intéressant. Après tout, je ne les reverrai surement jamais. Je reperdis quelques instants mon regard dans le vide. Pensant, réfléchissant...à tout et à rien. Puis je me tourna vers Lorely. Baillant sans vraiment le faire exprès.

-Il se fait tard..ou tôt tout dépend du point de vue. Je suppose que tu n'as pas vraiment d'endroit où dormir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel] Dim 11 Déc - 19:53

Lorely perçut quelque chose d'étrange sur le visage de Gabriel, le temps d'une seconde, qui s'apparentait fort au dégoût, ou à la peur, suite à son geste froid envers la personne qui semblait abasourdie, plusieurs mètres au dessous d'eux. Il remercia finalement la jeune femme pour sa réponse, affirmant qu'il avait vu pire, et expliquant quelques cas. Notamment celui d'un meurtrier qui avait assassiné sa femme qui ne l'aimait plus, sous prétexte qu'ainsi personne ne pourrait l'avoir. Lorely ne fut pas choquée de cette vision des choses, elle la comprenait. C'était simplement la façon d'agir de cette personne, égoïste et excessive. Gabriel semblait partager cet avis, expliquant qu'il ne les jugeait pas fous, mais ayant leurs propres pulsions. Lorely hocha la tête.

_C'est ça, c'est complètement ça.

Elle lui lança un léger sourire, puis se leva du bord, rangeant le paquet de cartes d'un geste dans sa manche. L'ange s'était fait silencieux, et semblait pensif. Ainsi, elle marcha doucement, le nez levé vers le ciel. Puis, elle perçut un léger baillement, et la voix de Gabriel retentit à nouveau, expliquant qu'il commençait à se faire tard, et supposant que Lorely n'avait pas d'endroit où dormir. En effet, elle n'avait pas songé à cela... Où allait-elle crécher? Elle soupira légèrement, songeant qu'elle allait sans doute être redevable à cet homme. Elle sourit légèrement, glissant une main dans sa nuque, enroulant ses doigts dans ses cheveux violacés.

_Effectivement... Je ne sais absolument pas où est-ce que je vais crécher. Les ailes ne font pas de moi un oiseau, et je n'ai, pour ainsi dire, pas de nid...

Lorely lui lança un regard, puis un léger sourire. Elle se demandait si lui avait trouvé un endroit où dormir, temporairement, avant de se trouver un appartement. La jeune femme soupira, ce serait sûrement ce qu'elle ferait dès le lendemain, en plus de trouver un job...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En Savoir Plus
MessageSujet: Re: Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel]

Revenir en haut Aller en bas

Premiers pas de l'Autre côté pour une Gargouille agitée... [Hewley Gabriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OtherSide :: Coin Détente :: Rp fini-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit